TRES sur le Suitup Wall of Fame

TRES sur le Suitup Wall of Fame





TRES a toujours été impliqué dans le dessin depuis son enfance. Dès la fin des années 80, il a été contaminé par le virus du hip-hop et par celui du graffiti. Les lettres, les couleurs et les images ont fait une telle impression qu’il a voulu faire de même. Avec des groupes de hip-hop de Zoetermeer comme les Headliners et le crew Da Phat Pack comme stimulant supplémentaire, il est vite devenu clair que son cœur était de faire des graffitis.

Après l’école de graphisme, l’intérêt de faire quelque chose en retour pour la scène graffiti de Zoetermeer a grandi. Cela s’est traduit par la réalisation de deux Hall of Fames et l’organisation de plusieurs jams de graffiti. Aujourd’hui, il est toujours impliqué dans l’Urban Art Studio.

Retrouver le côté brut qui appartient au graffiti est l’un des points essentiels de ses lettres, que ce soit sur les murs, sur les vestes ou sur d’autres supports.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.